Médias

« Le petit Nobel de la Paix »

Prix Mère Teresa pour Junior Nzita

C’est avec beaucoup d’émotions et de fierté que le 20 novembre 2019 au Club Suisse de la Presse à Genève notre fondateur Junior Nzita a reçu « Le Petit Nobel de la Paix » le Prix Mère Teresa des mains du Président Indien de la Fondation Harmony Dr. Abraham Mathai, en présence de représentant des missions diplomatiques de l’ONU et de ses proches.


C’était un moment particulier pour la Suisse, qui à l’époque avait aidé Junior à sortir du Congo, pays dans lequel sa vie est toujours menacée.
Ce prix récompense le combat mené par Junior depuis la création de Paix pour l’Enfance, il a consacré sa vie à sauver d’autres enfants soldats et victimes de guerre, grâce au financement de généreux donateurs notamment de Suisse.


Devenu ambassadeur de l’ONU sur la question des enfants-soldats en 2013, il a rencontré depuis des dirigeants du monde entier dont le Président Américain Barack Obama.


Junior a fait un travail remarquable depuis qu’il a pu quitter sa terrible vie d’enfant soldat et qu’il a mis son énergie à sauver d’autres enfants. Il a reçu les honneurs avec ce prix souvent appelé le «petit Nobel de la paix».

kisspng-youtube-television-show-televisi
IMG_9987
press to zoom
IMG_9984
press to zoom
IMG_9982
press to zoom
IMG_9979
press to zoom
IMG_9981
press to zoom
81736880-1bbf-4790-970d-a83e975f3799
press to zoom
IMG_9978
press to zoom
3ac1ece2-4fdb-46f8-8b6b-f29c8f788f04
press to zoom
842df40d-8489-45bf-8c98-b9cad711fc22
press to zoom
1/1
barreseparation.png

Loin des Armes - Junior

L'espoir d'un enfant soldat

L'idée de ce film "Loin des Armes" est née en 2015, suite à la rencontre avec Junior, le fondateur de Paix pour l'Enfance à Kinshasa.

Ce film est constitué de témoignages d'anciens enfants soldats démobilisés de plusieurs continents, des interventions du Conseiller Fédéral Didier Burkhalter mais il présente également des jeunes en Suisse qui se sont engagés pour la cause de Junior, dont Jonathan, élément bénévol majeur de Paix pour l'Enfance Europe.

kisspng-youtube-television-show-televisi
barreseparation.png

Didier Burkhalter et Junior Nzita

Rencontre de deux hommes de grandes valeurs

Pendant des années de voyages et d’engagement au nom de notre pays, j’ai vu la détresse dans les yeux des enfants pauvres du monde.

Dans des cités comme celle de Kinshasa, tout est hors de prix pour celles et ceux qui sont assiégés par la misère.

Sauf, peut-être, leur propre vie. Merci de les aider à vivre. »

 

Didier Burkhalter

Conseiller Fédéral

DB_Signature.png
Didier_2.png
barreseparation.png

Organisation des Nations Unies

Paix pour l'Enfance à l'ONU

Extrait du discours de M. Junior Nzita (président de Paix pour l’Enfance) dans le cadre de sa presentation au conseil de sécurité de la Mission Permanente de la France aux Nations Unies à New York (25 mars 2015) . 
 

« Si la sensibilisation aux problèmes est importante au niveau international, elle est essentielle au niveau local. Il faut briser les fausses croyances, il faut développer un consensus dans les pays à post confits, pour que tous comprennent que la place d’un enfant est avec leur famille, à l’école et pas sur un champ de bataille ou à soutenir des opérations militaires. Il faut que le monde entier sache que les enfants doivent être protégés.

En tant qu’ambassadeur de bonne volonté pour la mise en œuvre du plan d’action et par le biais de  mon ONG et le soutient des missions diplomatiques de la RDC; J’ai passé les derniers mois animer des séances de sensibilisation dans des écoles pour lutter contre l’enrôlement des enfants dans les conflits armés et inviter la jeunesse congolaise à s’engager à accompagner et faciliter la réinsertion sociale à long terme des enfants sortis des forces et groupes armés. Je voyage aussi à travers le monde pour partager mon expérience, et sensibiliser les gens sur la problématique du recrutement d’enfants. »

image001.png
626641.jpg
barreseparation.png

Bastian Baker et Junior Nzita

Deux voix - Un message commun

barreseparation.png

Junior Nzita à l'honneur à Brême

La fondation "Die Schwelle" honore Paix pour l'enfance

Junior Nzita et Paix pour l’Enfance ont reçu le Prix Internationale de la Paix de Brême 2017 organisé par la fondation ‘die schwelle’ .

 

Ce prix était pour honorer son engagement et son combat en faveur des enfants soldats.

DSCF9520 (3).JPG

Nous avons besoin de vous !