Peniel, un cri du cœur ! Urgence

Dernière mise à jour : 13 juin 2020

Courant mai en pleine période de confinement, lors d’une nuit à l'abri des regards, une mère inconnue a pris la grave décision d'abandonner son enfant un petit garçon d’environ 2 ans. Discrètement, elle l’a laissé seul au bord de la route sous une pluie battante.


Très tôt le matin, un passant qui se rendait à son travail a été troublé de voir ce petit enfant délaissé et pauvrement couvert, il bougeait à peine, engourdi par le froid glacial du petit matin.



Devant cette trouvaille l’homme a immédiatement alerté les autorités communales qui sont venues faire le triste constat, une vie innocente avait été abandonnée et mise en danger par l'irresponsabilité de sa génitrice.


L'enfant a été confié à un orphelinat de fortune à Kinshasa.



Le premier bilan de santé a confirmé un état général alarmant du pauvre petit, en plus de la fièvre qui le faisait grelotter, une infection purulente coulait de son oreille droite.

De l’orphelinat, le petit garçon a été conduit dans un centre hospitalier modeste aux alentours, son état n'a pu être stabilisé et s’aggrave dangereusement.



Face à cette situation de détresse et avec des moyens économiques à disposition trop faibles, le responsable de l’orphelinat ne pouvait faire face financièrement aux besoins urgents et vitaux pour soigner le petit. Il a donc lancé un appel à l’aide aux femmes et hommes de bonnes volontés.


Junior Nzita Nsuami, malgré la distance, a entendu cet appel et a réagi immédiatement pour que l’on sauve la vie de cet enfant qui porte désormais le prénom de Peniel. Il a chargé ses collaborateurs de l'association Paix pour l'Enfance à Kinshasa de conduire Peniel à un grand Centre hospitalier.


Grâce au soutien financier de Junior et d’une famille Suisse, les frais des divers examens et l’hospitalisation de Peniel ont pu être pris en charge jusqu’à ce jour.

Peniel souffre d’une méningite, de la tuberculose et de malnutrition avancée. Un appel est lancé aux personnes de cœur pour nous aider à sauver ce petit innocent et ainsi continuer à financer son traitement. Le conseil Juridique de Paix pour l’Enfance à Kinshasa Maître Dieudonné met toute son énergie et expérience en œuvre pour placer Peniel dans une famille d’accueil où il sera entouré d’amour et lui éviter un retour en orphelinat.



PENIEL est un battant doté d’un courage extraordinaire et hallucinant à cet âge, sa soif de vivre a pris le dessus après plusieurs jours dramatiques et incertains. Il reprend des forces chaque jour grâce à l’amour et la présence de l’équipe Paix pour l’Enfance qui se relaie à tour de rôle à son chevet pour ne pas le laisser seul à l’hôpital.


Paix pour l’Enfance c’est l’Amour d’une Famille !